Créer une oeuvre radiophonique.

En alternance avec le Concours Luc Ferrari réservé aux compositeurs, Radio’ratorio offre aux classes de collèges et lycées la possibilité de réaliser une oeuvre radiophonique dans des conditions professionnelles et de bénéficier d’une diffusion à la radio et lors du Festival Extension, festival de La Muse en Circuit dédié à la création musicale sous toutes ses formes.

Il permet, après sélection par un jury, de retenir trois projets de création et d'offrir à chacun des lauréats la possibilité de réaliser une oeuvre d’une dizaine de minutes.

Découvrir un art vivant.

L’art radiophonique raconte avec des sons, imagine pour l’oreille des univers acoustiques narratifs ou abstraits en utilisant toutes les possibilités de notre environnement sonore : voix, sons du quotidien, sons instrumentaux…

De la captation au mixage final en passant par la conception et l’écriture d’un synopsis, de la recherche d’univers sonores originaux aux enjeux actuels de la création, l’art radiophonique est un large champ d’investigation particulièrement ouvert à des projets artistiques et pédagogiques transversaux (quelles que soient les disciplines) menés par des classes de collège ou de lycée. Il répond bien aux exigences croissantes du développement de l’éducation artistique et culturelle.

 

À l’occasion du concours Radio’ratorio, le concours d’art radiophonique à destination des collégiens et des lycéens, les trois classes lauréates sont venues présenter le jeudi 19 mai 2016 au studio 106 de la Maison de la radio leurs projets sonores dans « Supersonic », l'émission de France Culture dédiée aux cultures sonores et numérique, animée par Thomas Baumgartner.

 

Réécouter l’émission du samedi 28 mai :

http://www.maisondelaradio.fr/article/radioratorio-edition-2016

Trois classes, trois créations

Les élèves du Collège de la Vallée à Avon, ont opté pour une performance en groupe, où ils narraient d’une même voix les aventures de deux jeunes archéologues en Italie. Cette histoire, inspirée de leur voyage scolaire à Rome, était couplée de bruitages et de sons collaboratifs.

Compositeur associé : Sébastien Béranger

La classe du Lycée Jean Vilar, a mis en place une performance scénique qui mêlait voix, instruments et sons via des ipads.

Compositrice associée : Laurence Bouckaert

Les 6e du Collège George Pompidou, eux, ont mis en musique et en sons une cité grecque utopique. Au

cours de l'émission, vous pourrez entendre Fanta, membre de ce groupe, raconter les rouages de ce

travail, assise à la table de Thomas Baumgartner.

Compositeur associé : Marco Marini

Ces trois approches, aussi transversales qu’avant-gardistes ont témoigné du champ des possibles en

matière de création radiophonique et d’imagination.

 

Écouter la pièce « Auratopia » composée par la classe de 6ème du Collège G Pompidou de Villeneuve -

la-Garenne encadrée par Virginie Péricaud, professeure de musique et Marco Marini, compositeur.

Webradio Pompompidou

 


 

FESTIVAL EXTENSION – RADIO’RATORIO 2

SÉBASTIEN BÉRANGER, MARCO MARINI, MONICA FANTINI, MICHEL CRÉÏS

Créer une oeuvre radiophonique

En alternance avec le Concours Luc Ferrari réservé aux compositeurs, Radio’ratorio offre aux classes de collèges et lycées la possibilité de réaliser une oeuvre radiophonique dans des conditions professionnelles et de bénéficier d’une diffusion à la radio et lors du festival Extension.

Trois projets de création sont retenus par un jury et chacun des lauréats a ainsi la possibilité de réaliser une oeuvre d’une dizaine de minutes.

 

Pour cette deuxième édition, un lycée et deux collèges sont les lauréats du concours.

La classe du lycée Michelet de Vanves, accompagnée par Sébastien Béranger, proposera une oeuvre autour de l’oeuvre du poète Frédéric Forte. Avec le collège Valmy, Monica Fantini et Michel Créïs proposent de mener un travail sur la mémoire culturelle de primo-arrivants et la réinterprétation de cette mémoire par des élèves musiciens et d’interroger ce qu’il y a entre « l’ici et l’ailleurs ». La classe du collège Simone de Beauvoir sera quant à elle guidée par Marco Marini pour proposer une oeuvre ayant pour thème le droit des femmes, réalisée à partir de l’oeuvre du collège On ne naît pas femme on le devient.

Sébastien Béranger compositeur associé à la classe de première L (option Arts plastiques) du lycée Michelet de Vanves

Marco Marini compositeur associé à la classe de 3e générale du collège Simone de Beauvoir de Créteil

Monica Fantini & Michel Créïs compositeurs associés aux classes d’accueil des non-francophones et SETAM (option musique) 4e du collège Valmy de Paris 10

 

Concours organisé par la Muse en Circuit, Centre national de création musicale, en association avec l’ARIAM Île-de-France et le soutien de Radio-France, Radio Campus Paris, Les Rectorats de Créteil, Paris et Versailles. Avec le soutien du MAC/VAL Musée d’Art Contemporain du Val-de-Marne.

http://alamuse.com/evenement/festival-extension-radioratorio-2/

 

RESTITUTION / MUSIQUE ACOUSMATIQUE

20_05_14 à 19:00

MAC/VAL Musée d'Art Contemporain du Val-de-Marne

Place de la libération - 94400 Vitry-sur-Seine

Écouter la pièce « On le devient… » composée par la classe de 3èmeD du Collège Simone de Beauvoir de Créteil, encadrée par Marie Zalczer, professeure de musique et Marco Marini, compositeur.

https://soundcloud.com/24hduson/on-ne-nait-pas-femme-on-le-devient

 


 

1O AVRIL 2012 : REMISE DES PRIX A LA GAÎTÉ LYRIQUE, PARIS III°.

 

LAURÉATS :

 

Lycée Robert Schuman, Charenton-le-Pont.

Impressions parisiennes, éclats de voix, bribes d’avenir… Des bords de Seine du Paris touristique au nouveau quartier de Paris Rive Gauche, en passant par le quartier de l’Opéra, l’auditeur est invité à parcourir la capitale les yeux fermés et à s’imprégner des bruits et des imaginaires qui y rythment le quotidien.

Classe de MM Jacques Taffin et Edgard Vinatier. Compositeurs associés : Monica Fantini et Michel Creïs.

Lycée polyvalent Dorian, Paris.

Articulée autour de la spécificité de lycée et de sa situation géographique, nourrie des répertoires bruitistes et acousmatiques, l’oeuvre se construit comme une enquête. Les indices sonores guident vers une réécoute artistique des sons du quotidien.

Classes de Mme Aki Naji. Compositeur associé : Sébastien Béranger.

 

Collège Pierre Sémard, Bobigny

A chaque geste un son, mais qu’est-ce que le geste ? geste du chef d’orchestre, geste de l’instrumentiste, du graffeur, voir même geste du sportif… Comment le son se traduit-il en geste ? A partir du 52° Concours de jeunes Chefs d’Orchestre de Besançon, la classe de 4ème C du collège Sémard s’interroge sur la signification des gestes, leur utilisation dans le langage et la manière de faire entendre un geste qui ne se voit pas. Du geste capté à celui de la composition.

Classe de Mme Aria Florent. Compositeur associé : Marco Marini.

 

Écouter la pièce « Concours de gestes » composée par la classe de 4ème C du collège Sémard de

Bobigny :https://soundcloud.com/24hduson/radioratorio-concours-de